ADDICTOLOGIE Structure régionale d'appui et d'expertise

ORS

Baromètre de Santé Publique France 2017 : Alcool dans les Pays de la Loire

ORS_pdl_Logo
♦ Baromètre de Santé Publique France 2017 : Alcool dans les Pays de la Loire
L’observatoire régional de la santé (ORS) Pays de la Loire publie la version régionale du Baromètre de Santé Publique France 2017.

Il s’agit d’une enquête téléphonique nationale auprès de 25 219 adultes (de 18 à 75 ans) choisis de manière aléatoire. L’ORS Pays de la Loire analyse les réponses de 1597 ligériens.

En Pays de la Loire, 29 % des personnes interrogées dépassent les seuils de consommation recommandés (versus 24% France entière) plus important chez les hommes que chez les femmes.

Les alcoolisations ponctuelles importantes (API) soit 6 verres ou plus en une même occasion, concernent 18% des ligériens, surtout les hommes, chiffre en baisse depuis 2010, mais supérieur à la moyenne nationale.

L’enquête détaille pour chaque catégorie consommatrice, le type d’alcool consommé, et l’association au tabac et cannabis. Donc de nombreux chiffres à consulter.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’enquête sur le site.
 
♦ Baromètre de Santé Publique France 2017 : Drogues illicites dans les Pays de la Loire - Novembre 2019

L’Observatoire régional de la santé (ORS) des Pays de Loire publie, pour notre région, les résultats du Baromètre de Santé publique France 2017 sur la consommation de produits illicites.

Ce baromètre est une enquête nationale sur les opinions et comportements en matière de santé, et pour celui-ci, il interroge les consommations de produits illicites.

Cette enquête est téléphonique, réalisant un sondage aléatoire de 25 319 adultes représentatifs des 18-75 ans résidant en France métropolitaine.

L’ORS publie les chiffres provenant de l’extraction des 1597 ligériens ayant répondu à l’enquête.

Cela permet de comparer les chiffres des Pays de Loire avec le reste de la France, mais aussi avec les précédentes enquêtes du baromètre sur le sujet, de 2005, 2010 et 2014.

C’est donc une mine de chiffres. Le cannabis reste le produit le plus consommé. L’expérimentation augmente mais l’usage régulier baisse. Les types d’usages sont marqués par le niveau scolaire et le niveau de revenus.

Les usagers réguliers de cannabis sont aussi à 85% des consommateurs de tabac et dans 1/3 des cas consommateurs réguliers d’alcool. 30% cumulent la consommation de ces 3 produits.

Derrière le cannabis, ce sont les amphétaminiques, notamment la MDMA/Ecstasy,  qui sont le plus consommés.

 
Baromètre de Santé Publique France 2017 : Tabac dans les Pays de la Loire
 
♦  Note ESCAPAD 2017 analyse chez les jeunes en Pays de la Loire - Novembre 2018