ADDICTOLOGIE Structure régionale d'appui et d'expertise

OFDT

Tendances n°129 - déc.2018

Téléchargez la lettre 129
  Les niveaux d’usage des drogues illicites en France en 2017

L’OFDT et Santé publique France publient les tendances en matière de consommation de produits illicites : "Substances psychoactives, usagers et marchés2017-2018"

Tendances n°128 - nov.2018

Téléchargez la lettre 128
  Les niveaux d’usage des drogues illicites en France en 2017

L’OFDT et Santé publique France publient les résultats du volet "drogues illicites" du Baromètre santé 2017 qui a interrogé plus de 20 000 personnes âgées de 18 à 64 ans sur leurs usages de ces substances.

 ♦ Tendances n°127 - oct.2018


Téléchargez la lettre 127
  Nouveaux produits de synthèse - Dix ans de recul sur la situation française
   
♦ Archives Tendances 

 

Tendances n°126 - Juin 2018 / Pour en savoir +

Tendances n°125 - Mai 2018 / Pour en savoir +

Tendances n°124 - Mars 2018 / Pour en savoir +

Tendances n°123 - Février 2018 / Pour en savoir +

Tendances n°122 - Janvier 2018 / Pour en savoir +

 


     
♦  Les drogues à 17 ans : analyse régionale - ESACAPAD 2017

Pour en savoir +
Téléchargez le rapport

  L’OFDT a conduit en mars 2017 le 9e exercice de l’enquête ESCAPAD (Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la Défense) centrée sur les usages de substances psychoactives licites et illicites à 17 ans. Les résultats d’ESCAPAD 2017 en métropole ont été présentés en février 2018.

Aujourd’hui, en s’appuyant sur la très grande taille d’échantillon de cette enquête (plus de 40 000 jeunes gens), l’OFDT propose une nouvelle analyse de ces données dans les 13 régions de métropole ainsi que dans quatre territoires d’outre-mer : la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion.

     
♦  Rapport National sur les drogues 2017


Pour en savoir + 



[Lettre OFDT Actu n°108 - 28 novembre 2017]
  L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies vient de mettre en ligne son rapport national sur les drogues.
Chaque année, à l'instar de l'ensemble des points focaux constituant le Reitox (Re?seau europe?en d'information sur les drogues et les toxicomanies) en Europe, l'OFDT adresse à l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) un rapport national sur l'état du phénomène de la drogue dans le pays. C'est à partir de l'ensemble de ces rapports nationaux que l'agence de l'Union européenne rédige l'année suivante son Rapport européen annuel sur les drogues.
Le rapport national est présenté maintenant sous la forme de 10 chapitres ou workbooks.

Après avoir décrit le cadre légal et la politique de lutte contre les drogues illicites, ce rapport 2017 réunit les dernières données de prévalence d'usage en populations adulte et jeune ainsi que celles relatives aux conséquences sanitaires de ces consommations et aux demandes de traitement. Il détaille aussi les évolutions des marchés des différentes drogues et aborde la réponse pénale, notamment grâce à un chapitre dédié à la prison. Enfin, il dresse un panorama (en anglais uniquement) de la prévention, des avancées en matière de réduction des risques et des dommages, des bonnes pratiques et de la recherche en matière de conduites addictives en France.


♦  Bilan 2017 - Tableau de bord Tabac


Pour en savoir + 
   Les ventes de tabac diminuent de 1,4 % à jours constants par rapport à 2016. Les ventes de cigarettes (80 % du marché) sont en recul de 0,7 %. La baisse est très largement portée par les ventes de tabac à rouler (-5,1 %).

♦  Drogues, enjeux internationaux n°11
Juin 2018



Téléchargez le rapport
Pour en svoir + 
  DROGUES ET DÉVELOPPEMENT : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES ?

Le développement alternatif est un  terme désignant un ensemble de mesures destinées à promouvoir la réduction des cultures illicites (cannabis, pavot, coca notamment) grâce à des programmes de réduction de la pauvreté et de développement durable, censées  améliorer les conditions de vie matérielles de la paysannerie. La notion de développement alternatif a émergé à la fin des années 1960. Cependant, les politiques qui lui étaient liées ont longtemps été conçues et mises en œuvre de façon déséquilibrée du fait d’une approche sécuritaire privilégiant l’éradication.