ADDICTOLOGIE Structure régionale d'appui et d'expertise

Actualités

Tendances 129 : Substances psychoactives, usagers et marchés (2017-2018)

OFDT (13)

Le dispositif TREND ( Tendances récentes et nouvelles drogues) se veut une veille, publiée annuellement sur les phénomènes émergeants et les tendances en matière de consommation de produits illicites. 

Les phénomènes marquants 2017-2018 :

  • La pression de l’offre de cocaïne avec prix en baisse et concentration en hausse aboutit à une augmentation de l’usage chez les déjà usagers, et l’apparition de nouveaux usagers. Cela entraine à l’augmentation des demandes de soins et aussi des overdoses (constatées dans l’étude DRAMES :18% des cas recensés).
  • Le constat est identique pour la cocaïne basée, mais avec des aggravations rapides des situations sociales et sanitaires. En 7 ans le nombre d’usagers est passé de 12 800 à 27 000.
  • Les pratiques festives se reconfigurent, avec une porosité entre les évènements alternatifs et commerciaux (ceux-ci volontiers urbains).
  • Le GBL précurseur chimique du GHB se consomme sporadiquement depuis 2000 en milieu gay, clubs, mais aussi session de chemsex. En 2017 des consommations de GBL sont observées en dehors de ces cercles (soirées, festival électro…). La perte de conscience avec détresse respiratoire (appelée G-Hole) peut aller jusqu’au décès, le risque est augmenté lors de la prise associée d’alcool. Le GBL est accessible sur internet, à tarif faible.
  • Les poppers sont accessibles car la vente n’est plus interdite, et donc se consomment de manière visible, en groupe, pour potentialiser les effets des stimulants ( cocaïne et MDMA).
  • Les NPS : la diffusion est contenue.
  • Chemsex : ancrage des pratiques , avec un usage de plus en plus décomplexé, avec un déficit de connaissance des consommations à moindre risque, en particulier lors d’injection (slam).
  • MDMA : une offre dynamique avec des comprimés aux logos attractifs, utilisé en contexte festif.
  • La kétamine est moins utilisée à dose dissociante, mais à dose plus faible pour une recherche d’ébriété, de légère stimulation.
  • Héroïne : une pression de l’offre (récolte record en Afghanistan).

L'analyse précise et les chiffres complets, sont disponibles sur le site de l’OFDT 



 
 
 
 




Retour aux actualités