ADDICTOLOGIE Structure régionale d'appui et d'expertise

Actualités

Augmentation des complications sanitaires graves lors de l'usage non médical du protoxyde d'azote en France

Addictovigilance logo (4)
L’Association Française des Centres d’Addictovigilance alerte sur l'augmentation de l’usage non médical du protoxyde d’azote en France et sur l’augmentation des complications sanitaires graves, notamment des atteintes neurologiques sévères survenues dans le cadre d’une consommation massive et/ou prolongée de ce protoxyde d’azote.

L’Association Française des centres d’Addictovigilance est particulièrement inquiète de l’ampleur de cette situation, qui l’a amenée à alerter à plusieurs reprises les pouvoirs publics [2-3] et encore en CSP Psychotropes, Stupéfiants et Addiction en Septembre 2019 [4]. Dans l’attente des démarches administratives, règlementaires et industrielles en cours par les pouvoirs publics, l’Association souhaite sensibiliser tous les professionnels de santé concernés par ce phénomène (infirmiers et médecins scolaires, médecins généralistes, professionnels des urgences, services de Neurologie, CSAPA*, CAARUD*...) ainsi que les associations d’usagers afin d’optimiser l’information, la prévention, le repérage et la prise en charge clinique, addictologique et thérapeutique de ces patients.

Pour en savoir +  : communiqué de presse
Retour aux actualités